"Une grande fierté"

Dans cette première partie destinée à un bilan de la saison, le président Eric Ferrière revient sur les deux coupes  récemment remportées par l'USLCF, qui font entrer le club e la Presqu'île dans "l'histoire" du football régional.

 

Deux coupes gagnées en quinze jours, vous êtes un président comblé ?

« Heureux, surtout pour eux. Il y a l’aspect historique si on peut dire, c'est-à-dire que dans dix ans, l’USLCF sera toujours le dernier nom inscrit sur la coupe d’Aquitaine, et le premier sur la coupe de Nouvelle-Aquitaine. C’est une grande fierté pour nous, qu’on ne pourra jamais nous enlever. Ensuite, il y a le contexte. La coupe d’Aquitaine, c’est la victoire du groupe CFA2. Elle a été un fil rouge, dans une saison difficile, elle nous a permis de rester mobilisés. Elle s’est bien finie avec une victoire contre les Girondins de Bordeaux, le club qui l’a remportée le plus de fois. Un symbole.

Et cette nouvelle coupe de Nouvelle-Aquitaine, remportée contre l'équipe de Niort Saint-Liguaire à Libourne ?

Ce n’était pas facile non plus, après la saison. Là, je peux dire que c’est la victoire du club. Il y avait dans l’équipe trois U18, deux U19, quatre Seniors B, pour compléter les joueurs de CFA2. Notre adversaire était dans le même cas que nous. On a donc pu s’apercevoir que, contrairement à eux, nous avons un véritable vivier. Tout le travail des éducateurs est récompensé, avec des jeunes d’à peine 18 ans sur le terrain. C’est donc une grande fierté.

L’USLCF a connu des réussites en championnats, avec deux accessions attendues…

Au niveau sportif, la priorité, outre le maintien de l’équipe première, c’était la montée des Seniors B en Régional 2. C’était indispensable. Ce que le groupe a réussi à faire, c’est un énorme pas en avant pour le club. On le mesure déjà avec de nombreuses demandes de joueurs qui veulent nous rejoindre. Le niveau sera meilleur, et surtout la passerelle avec le CFA2 sera plus réaliste. La montée des U19 en DH s’inscrit dans la même idée, avec des jeunes qui vont évoluer au meilleur niveau régional. Ca ne peut que les préparer à intégrer plus tard nos équipes seniors.

(à suivre)...