Esprit d'Equipe

carrefourcontactpetit.jpg

Les dernières infos

 

FÊTE DU CLUB LE 16 JUIN

L'événement de la saison, c'est aussi la fête du club, avec un programme complet autour de l'AG le matin et plus festif l'après-midi. Et il ne faut pas oublier la coupe du Monde, avec la retransmission sur écran géant de Australie-France à 12h30.

 

DIPLÔMÉ

Félicitations à notre défenseur de l'équipe première Maxime Prin, qui a validé à force de travail acharné toute sa formation de BEF cette saison ! Un joueur éducateur diplômé de plus à l'USLCF!

 

RECRUTEMENT FÉMININES

Le recrutement pour la saison prochain de l'équipe senior féminines débute ! Les joueuses nées après 2001 sont invitées à nous rejoindre. L'équipe évoluera à 11 en championnat de district de Gironde ! Rendez-vous les lundi de 20h à 21h30 au stade Goubet ! Et pour les renseignements, contactez Jennifer au 06 13 91 92 30.

 

SOIRÉE MOULES FRITES

Elles ont fait notre réputation ! Retour des fameuses soirées de l'USLCF où on rit, mange, chante, échange et danse... Après le match de la Première contre les Girondins (18h), dont l'entrée sera gratuite pour ceux qui viennent à la soirée, rendez-vous le 21 avril !

 

RENDEZ-VOUS BRADERIE

On vous attend le 25 avril pour une méga braderie au foyer du stade Goubet. Prix sacrifiés, tarifs uniques ! L'occasion de refaire votre collection USLCF pour presque rien ! En même temps, ce sera l'occasion d'échanger vos vignettes de l'album USLCF en double !

 

BIENVENUE

Nous avons le plaisir d'accueillir Ynès Lamare, âgée de 14 ans, qui vient de réussir brillamment son examen d'Arbitre et renforce ainsi l'équipe qui représente dignement le club

 

ESPRIT d'ÉQUIPE

Un nouveau partenaire nous a rejoint, il s'agit du groupe SOPEGA TP. Bienvenue au club !

 

HISTORIQUE

Une équipe U14 F a été créée à l'US Lège Cap Ferret. Si vous souhaitez vous inscrire ou connaissez des jeunes filles intéressées pour jouer au football et nées en 2004/2005/2006, il suffit de  Contacter Gérald au 06 76 79 79 53

 

300 ET PLUS

Le cap des 300 licenciés vient d'être franchi ! C'est une grande fierté pour le club, qui a fait de la formation des jeunes et de la pratique du football dans un état d'esprit de convivialité, ses axes de travail.

 

CONFIANCE DE DEUX PARTENAIRES

Nous tenons à remercier l'entreprise Ducos Peinture de Léognan qui nous renouvelle son soutien pour la saison 2017/2018, ainsi que le groupe Guintoli de Martignas/Jalles. Merci à ces deux sociétés de nous accompagner.

 

L'USLCF SOLIDAIRE

Grande collecte de crampons ! Dans un esprit écologique et solidaire, et pour éviter des dépenses inutiles aux familles, le club de foot de Lège Cap Ferret organise une collecte de crampons.
Cela concerne tous les enfants jusqu’à 13/14 ans. Vous pouvez venir les déposer au club lors des permanences du club.
Bertrand, le papa de Jules, podologue, examinera les chaussures pour ne garder que les crampons peu usés et peu déformés qui seront mis gratuitement à la disposition des familles dès la rentrée.
Les chaussures non redistribuées seront envoyées dans un club de foot au Sénégal par le biais d’une association caritative. Si vous désirez des informations complémentaires, vous pouvez contacter :
Jany 06 64 51 48 55, Bertrand 06 51 02 68 51 et Aurélie 06 27 86 12 08

 

LABEL JEUNES FFF ESPOIR

Les dirigeants du District Gironde sont venus remettre au cours d'une cérémonie rassemblant nos dirigeants et les joueurs de l'école de foot, le prestigieux Label Jeunes de la Fédération Française de Football. Un label 2016/2019 qui confirme le travail mené auprès des jeunes joueurs par toute l'école de football de l'USLCF.

 

BOUTIQUE USLCF !
 
Retrouvez désormais le shop USLCF en cliquant sur l'onglet Boutique, en haut à droite puis en téléchargeant le bon de commande en cliquant sur le lien. Toute la collection aux couleurs du club, homme, femme et enfant, pour les joueurs comme pour les supporters ! La collection USLCF est née, foncez !
 
 
IL VOUS ATTEND
 
 
 
 

Visiteurs

"Espérer créer la surprise"

C'est un derby qui nous attend samedi à Goubet, et le match des extrêmes entre l'ogre du Stade Bordelais et l'USLCF. Jordan Galtier revient avec nous sur le début de saison et les raisons d'y croire

 

 

 

Samedi, c’est victoire obligatoire ?

Pas spécialement ce samedi. Dans notre situation, on doit gagner chaque weekend. La tâche sera difficile vu qu’on joue le leader, invaincu, qui prend peu de buts et en marque beaucoup ! On jouera avec nos valeurs en espérant créer la surprise.

Comment sens-tu le groupe, dans cette passe difficile ?

Les joueurs sont peinés par la situation, ils sont très investis aux entraînements et dans la vie de groupe, ce qui nous donne à Mathieu et moi, des motifs d’espoir. Ils ont vraiment à cœur de redresser la barre.

La confiance n’est-elle pas entamée ?

L’espoir est toujours vivant, nous ne jouons que la neuvième journée et nous sommes à trois points de l’avant-dernier, Cozes. Trois points, ce n’est pas insurmontable. Nous fonctionnons par étape et la première, c’est de rattraper l’avant-dernier, pour engranger de la confiance et enclencher une série. On commence à récupérer un effectif plus homogène, après avoir eu de nombreux absents, des suspendus. Même si ceux qui ont remplacé les absents ont réalisé des performances remarquables. Ce n’est pas une situation facile pour créer des automatismes et si des blessés, ça arrive dans toutes les équipes, peu ont été dans notre cas ! Bien sûr, nous n’avons pas obtenu le nombre de points espéré mais quand il vous manque dix joueurs, il faut se concentrer sur ceux qui sont là.

Quel regard portes-tu sur ce début de saison très compliqué ?

On est en déficit en termes de points mais le contenu des quatre-cinq premiers matches était très intéressant. Tout a basculé aux Herbiers (3-3). On menait 3-2, avec dix absents et deux joueurs qui n’avaient pas joué depuis deux mois, et. C’est le match qui a fait très mal au groupe et à moi aussi. Derrière, s’est enchaînée la défaite en coupe de France puis à Limoges. On est passé de confiants à moins confiants, moins sereins.

Et sur un plan personnel ?

C’est très compliqué pour moi, et j’englobe Mathieu dedans et tout le staff. Je ne m’attendais pas à des débuts tout roses mais on n’imagine pas se trouver dans cette situation. J’ai fait des erreurs, on va redresser la barre mais ce n’est pas facile à vivre. Je n’ai pas d’expérience dans ce domaine, il faut chercher des solutions au fond de soi, parler et écouter des gens de confiance. J’ai la chance d’avoir des dirigeants et un club qui me font confiance, ça aide aussi. Ce qui est compliqué, c’est qu’on ne peut jamais savourer. On y croit avant chaque samedi, on est déçu et on bascule à nouveau sur le match suivant. C’est difficile mentalement, surtout que je suis quelqu’un d’omnibulé par mon travail, un peu trop peut-être (rires). Mais j’ai toujours espoir, j’y crois.

La victoire en coupe vous a forcément fait du bien…

J’ai dit au groupe avant le match que dans notre situation, on ne pouvait négliger aucun match. Il faut gagner, peu importe les adversaires et les divisions, pour se rassurer et voir des sourires sur les visages. A Talence, on a été très sérieux, on a pris le match par le bon bout, avec deux buts marqués par des jeunes formés au club, ce qui est hyper important. A ce sujet, il faut souligner le travail des éducateurs. On ne va pas s’enflammer par cette victoire, notre pain quotidien reste le championnat. Mais on peut s’appuyer sur notre état d’esprit, avant de parler de jeu ou d’autre chose.

Comment s’annonce ce derby samedi contre le Stade Bordelais ?

C’est un derby, même s’il n’y a pas vraiment de rivalité entre le Stade et nous. On ne joue pas dans la même cour. Le Stade Bordelais vient de CFA, c’est un très gros club de Bordeaux et nous sommes un peu dans le rôle d’Astérix face aux Romains ! Evidemment, il y aura des retrouvailles, avec des anciens d’ici et avec Alex. Ce sera très particulier. Alex a été mon coach pendant trois ans, c’est lui qui m’a formé comme éducateur, qui m’a mis le pied à l’étrier. Ce pourrait être l’élève contre le professeur. On se connaît très bien… Je ne suis pas dans le conflit, les deux équipes voudront gagner. Nous avons des principes de jeu différents, ce sera un match très tactique, il faudra être malin. Et je suis content de retrouver Franck Amari, qui a suivi Alex en tant qu’adjoint et qui est devenu un ami.

 

 

Recherche

 

 

Suivez-nous sur Twitter

Rejoignez-nous sur Facebook