Esprit d'Equipe

LES EMBRUNS.jpg

Les dernières infos

REPRISE DE L'ECOLE DE FOOT

Voici le programme par catégories. Des U6 à U9, le 5 septembre de 14h15-à 15h45, et les U10/U11 le 5 septembre de 16h15 à 17h45. Les U12/U13 reprennent le 29 août de 16h-17h30.

 

VIVEZ LA FÊTE DE L'HERBE

DE L'INTERIEUR

Bientôt, il sera temps de nous retrouver aux traditionnelles Fêtes de l'Herbe les 25 et 26 août. L'USLCF recherche des bénévoles pour tout ou partie des 2 soirées pour la buvette, la restauration et les crêpes. Ambiance festive assurée !
Les renseignements et inscriptions au 06 75 09 37 59 par SMS.

 

DES ÉDUCATEURS POUR

LA NOUVELLE SAISON

L'USLCF recherche des éducateurs motivés pour son école de foot (U6 à U13), amateurs ou diplômés. Merci de contacter le responsable Sylvain Galopin au 06-76-89-27-22.

 

CHERCHE GARDIEN DE BUT U14

Notre équipe U14 cherche son gardien de but ! Pour le contact, 0785455458. On vous attend !

 

RECRUTEMENT FÉMININES

Le recrutement pour la saison prochain de l'équipe senior féminines débute ! Les joueuses nées après 2001 sont invitées à nous rejoindre. L'équipe évoluera à 11 en championnat de district de Gironde ! Rendez-vous les lundi de 20h à 21h30 au stade Goubet ! Et pour les renseignements, contactez Jennifer au 06 13 91 92 30.

 

BIENVENUE

Nous avons le plaisir d'accueillir Ynès Lamare, âgée de 14 ans, qui vient de réussir brillamment son examen d'Arbitre et renforce ainsi l'équipe qui représente dignement le club

 

ESPRIT d'ÉQUIPE

Un nouveau partenaire nous a rejoint, il s'agit du groupe SOPEGA TP. Bienvenue au club !

 

HISTORIQUE

Une équipe U14 F a été créée à l'US Lège Cap Ferret. Si vous souhaitez vous inscrire ou connaissez des jeunes filles intéressées pour jouer au football et nées en 2004/2005/2006, il suffit de  Contacter Gérald au 06 76 79 79 53

 

300 ET PLUS

Le cap des 300 licenciés vient d'être franchi ! C'est une grande fierté pour le club, qui a fait de la formation des jeunes et de la pratique du football dans un état d'esprit de convivialité, ses axes de travail.

 

L'USLCF SOLIDAIRE

Grande collecte de crampons ! Dans un esprit écologique et solidaire, et pour éviter des dépenses inutiles aux familles, le club de foot de Lège Cap Ferret organise une collecte de crampons.
Cela concerne tous les enfants jusqu’à 13/14 ans. Vous pouvez venir les déposer au club lors des permanences du club.
Bertrand, le papa de Jules, podologue, examinera les chaussures pour ne garder que les crampons peu usés et peu déformés qui seront mis gratuitement à la disposition des familles dès la rentrée.
Les chaussures non redistribuées seront envoyées dans un club de foot au Sénégal par le biais d’une association caritative. Si vous désirez des informations complémentaires, vous pouvez contacter :
Jany 06 64 51 48 55, Bertrand 06 51 02 68 51 et Aurélie 06 27 86 12 08

 

LABEL JEUNES FFF ESPOIR

Les dirigeants du District Gironde sont venus remettre au cours d'une cérémonie rassemblant nos dirigeants et les joueurs de l'école de foot, le prestigieux Label Jeunes de la Fédération Française de Football. Un label 2016/2019 qui confirme le travail mené auprès des jeunes joueurs par toute l'école de football de l'USLCF.

 
 
IL VOUS ATTEND
 
 
 
 

Visiteurs

Romain Péron s'est relevé

 

A quoi tient une carrière de footballeur ? Romain Péron n’a pas la réponse mais il se pose encore la question, parfois. Une compresse oubliée lors de l’opération d’une pubalgie, peut-être, un papillon nommé staphylocoque doré dans la blessure et sur ses ailes, s’envolent les rêves d’enfant. A 22 ans, le gardien de but de l’USLCF a fait huit mois d’hôpital, perdu 14 kgs en 30 jours, a stoppé le foot un an et demi avant de recouvrir sa santé. Il a pu aussi mesurer l’envers du milieu, les promesses effacées et les amitiés avec, le téléphone qui ne sonne plus. Pro à Boulogne/Mer, après une formation aux Girondins et un passage à Libourne et à Mulhouse, il est revenu sur le Bassin d’Arcachon pour retrouver goût à quelque chose. « Si je n’en avais plus sur le coup, cette épreuve a été une force pour l’avenir. Etre écarté du monde pro à cause d’une blessure, c’est dur. J’ai parfois un regret dans un coin de ma tête, celui de ne pas avoir été jusqu’au bout.  Aujourd’hui, j’ai pourtant l’impression d’être meilleur qu’à l’époque. Mais je sais aussi que c’est parce que ma philosophie de vie est différente. Le foot n’est plus tout. »

Son père, à l’époque entraîneur des gardiens à Lège, l’a ramené doucement sur les terrains. Une rencontre avec Nicolas Sahnoun, « j’avais son poster dans ma chambre », l’a convaincu. « L’USLCF était en DH. Je me suis dit, pourquoi pas ? Une montée et une coupe d’Aquitaine plus tard, c’était reparti. » Mais ses doutes reprennent le dessus, l’éloignent à nouveau du foot. Son père, antiquaire à Bordeaux, lui fait découvrir la déco, le monde de l’art et de l’ébénisterie, qui lui ouvre d’autres horizons. « Péron, 25 ans, retraite sportive. Quand j’ai vu ça, je me suis dit que ce n’était pas possible. Le foot me manquait trop. Avec un métier, ma famille, une femme et maintenant un fils, le foot est devenu un plaisir. »

Depuis quatre saisons, l’USLCF s’appuie sur lui dans les buts. Samedi, il va s’aligner contre les Girondins… Pour la deuxième fois seulement. « Longtemps, je n’ai pas pu jouer contre eux. J’y ai passé huit ans, préformation et formation. Je suis parti avant l’année en CFA. Je suis de la génération 89, celle de Kevin Olimpa. Les Girondins, je leur dois mon niveau. Ils ont été mon école de la vie, m’ont donné des valeurs, la politesse, la rigueur. Je leur dois ma qualité de vie. Mais il n’y a pas d’idée de revanche, au contraire ! Ce sera juste un match extraordinaire, chez nous, avec du public, les Fêtes de l’Herbe après. On est nombreux à être passé au centre. Patrick Battiston a été notre coach à tous et j’ai tellement de respect pour lui. Il nous a formés et il faut lui montrer qu’il l’a bien fait. Ce n’est que du positif. »

Bien sûr, ce ne sera pas un match comme les autres. L’USLCF aimerait bien arrêter cette série de ne jamais avoir battu une réserve professionnelle. « Contre Niort, on a commencé avec la peur au ventre. On avait survolé nos matches amicaux mais on n’a pas forcément appliqué notre plan de jeu la semaine dernière. Quand on s’est repris, il était trop tard. Samedi, il va falloir le respecter dès le départ, relâcher la pression. On a une belle équipe, un groupe qui vit bien. » Peut-être le déclic ? (photo MG)

 

Recherche

 

 

Suivez-nous sur Twitter

Rejoignez-nous sur Facebook